La Petite Histoire du Chouchen

Le Chouchen, c’est la boisson de nos ancêtres, les Celtes. Historiquement, c’est l’une des plus anciennes boissons du monde.

Le Chouchen est à distinguer de l’Hydromel.

Ce dernier est une boisson d’origine grecque, élaborée à partir de miel, d’eau et de levure. On la considérait comme la boisson des Dieux.

Le Chouchen, quant à lui, était consommé à l’origine par les Celtes et les peuples du Nord. Il est issu d’une fermentation de miel et de fruits.

En Bretagne, on utilise le plus souvent le moût de pomme (jus de pomme fermenté), puisque la pomme est le fruit le plus présent dans la région.

Ce moût permet l’accélération de la fermentation, ce qui vaut à l’hydromel breton de ne pas avoir de statut « légal » à proprement parler.
En quelque sorte, le chouchen peut être considéré comme un hydromel « trafiqué ».

Chez les Romains, l’hydromel présentait des vertus aphrodisiaques. Traditionnellement, on servait un verre d’hyromel aux jeunes mariés avant leur nuit de noces. C’est d’ailleurs sans doute de là que provient l’expression « lune de miel ».

Chez les Grecs, l’hydromel était la boisson des dieux de l’Olympe. Les marins l’appelaient « Ambroisie », terme provenaant du Grec « Ambrotes » signifiant « immortel ».

Pour les Celtes, le Chouchen était considérée comme la boisson des druides par excellence. Il était symbole de force et de joie de vivre.

Petite anecdote : dans « Astérix le Gaulois », il est utilisé par le druide Panoramix dans la fameuse potion magique.

On disait aussi autrefois que le chouchen avait des propriétés « renversantes » de par sa fabrication (un rayon de miel écrasé avec les abeilles).

En effet, le venin d’abeille fermenté, une fois ingurgité, anesthésiait le cervelet – centre de l’équilibre chez l’être humain.

De ce fait, le gros buveur de chouchen tombait à la renverse, et se réveillait trois jours après, avec une épouvantable migraine.

Heureusement, rassurez-vous pour votre santé et pour les abeilles en voie d’extinction, cette méthode n’est plus utilisée aujourd’hui !

Le type de miel utilisé dans un chouchen est très important.

En effet, il a une influence directe sur le goût et la couleur (variant d’un jaune très pâle à brun).

Les miels les plus utilisés sont les miels de printemps (pissenlit et pommier) et d’été (framboisier, trèfle et fleurs sauvages).

Une fois mis en bouteille, le chouchen doit vieillir au minimum un an. Mais comme tout bon vin, quelques années de plus n’altèrent en rien sa saveur, bien au contraire.

Le chouchen est travaillé de la même manière qu’un vin blanc.

On le consomme traditionnellement en apéritif, mais il accompagne volontiers tous types de mets : crèpes, viandes, poissons, desserts. Il a l’avantage de faire apparaître de nouvelles saveurs en gastronomie.

Dans tous les cas, le chouchen doit se boire bien frais et de préférence nature. Ceci dit, on le consomme souvent en kir du fait de son goût sucré, en fonction du type de chouchen choisi.

On le consomme même chaud, de la même manière qu’un vin chaud, mais accompagné d’une petite pointe de vanille, une pincée de muscade et de cannelle, et un peu d’orange.

Découvrez dès aujourd’hui cette boisson surprenante, disponible dans notre boutique.

La Cave du Dragon Rouge, une véritable référence en la matière, puisque médaillée à plusieurs reprises lors de concours agricoles (et cela même jusqu’aux Etats-Unis), vous propose quatre variantes : le Marc’h, le Vieux Sec, le Vieux Doux et le Dragon.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

56  +    =  63